Semelles orthopédiques

Les semelles orthopédiques sont un appareillage amovible à placer dans la chaussure, elles sont destinées à soulager les douleurs au niveau des pieds,des membres inférieurs et du dos.

Examen Clinique et Baropodométrie

examen baropodométrique sur plateforme de pression

Le but de l’examen clinique est de comprendre et d’analyser le fonctionnement du pied.

La plateforme de pression est alors un outil indispensable pour apporter une analyse scientifique.

Plateforme de pression: image en 2D
Plateforme de pression: image en 3D

Elle nous permet:

  • d’établir un diagnostic.
  • d’élaborer un traitement sur mesure.
  • de faire des comparaisons pré et post traitement et donc d’évaluer celui-ci.
  • d’avoir une traçabilité pour suivre l’évolution.

La communication et l’échange grâce à l’image permet une meilleure compréhension de la prise en charge podologique par les patients.

Semelles par assistance informatique

Le moulage se fait sur un coussin empreinteur en 3D afin de pouvoir apporter des corrections sur les semelles à partir de la digitalisation de l’empreinte.

Après digitalisation de l’empreinte sur scanner 3D, celle-ci apparaît à l’écran, le podologue peut appliquer les corrections et envoyer le fichier de conception

Scanner 3D

Le fichier de conception est traité par un partenariat qui renvoie les modules au podologue pour la finition.

prise d’empreintes

scan de l’empreinte
conception 3D
semelle usinée à partir du modèle 3D
Semelle orthopédique conception 3D

Semelles thermoformées

prise d’empreintes

Le principe est de mouler une base sur deux poches à empreintes après l’avoir chauffée, ce qui permet d’avoir un module auquel on ajoute les corrections nécessaires.
Les avantages du moulage sont la précision de la correction, et la possibilité de faire des demi-semelles coupées en arrière des orteils sans aucun risque de déplacement dans la chaussure, donc plus faciles à loger dans les chaussures féminines.

Semelles orthopédiques classiques

La fabrication se fait à partir d’une empreinte du pied à l’aide d’un podographe sur une feuille papier donnant les différentes pressions et points d’appui.
Le montage consiste à coller des éléments en matériau plus ou moins compressible sur une base plane en fonction de la correction à apporter.
On a tendance à remplacer de plus en plus cette technique par des semelles fabriquées à partir d’un moulage du pied

Semelle orthopédique classique